Einleitung wieder einblenden
SNCTP000002206

Est ce que l'utilisation d'une pilule progestative, avant l'utilisation d'un implant sous-cutané contraceptif à la progestérone, permet d'améliorer la tolérance et l'acceptabilité de l'implant?

Datenbasis: BASEC (Import vom 24.11.2017)
Geändert: 14.11.2017
Krankheitskategorie: Anderes

Zusammenfassende Beschreibung der Studie (Datenquelle: BASEC)

Cette étude s'intéresse aux femmes qui souhaitent utiliser l'implant (progesterone seule) comme moyen de contraception. L'étude va évaluer la possibilité de prédire la tolérance d'une contraception par un implant sous cutané, en utilisant une pilule (qui contient une molécule similaire à celle de l'implant) pendant trois mois, avant la pose de l'implant.
Les femmes désirant un implant, seront divisés de manière aléatoire, en deux groupes. Un premier groupe, où l'implant sera placé d'emblé, et un deuxième groupe`qui commencera par trois mois de pilule.

Untersuchte Krankheiten (Datenquelle: BASEC)

Contraception par progestatif seul.

Seltene Krankheit (Datenquelle: BASEC)

Nein

Untersuchte Intervention (z.B. Medikament, Therapie, Kampagne) (Datenquelle: BASEC)

La durée de l'étude sera de 15 mois (12 mois dans le groupe implant d'emblé et 15 mois dans le groupe pilule/implant).
Une première évaluation sera faite à trois mois, puis à un an après la pose de l'implant, pour les deux groupes.
Cette évaluation comprendra:
- un calendrier de saignements;
- un questionnaire de satisfaction;
- l'acception d'un implant après trois mois de pilule progestative.

Kriterien zur Teilnahme an der Studie (Datenquelle: BASEC)

- Les femmes majeures en âge de procréer : 18 à 42 ans
- Les femmes avec un BMI entre 20-25
- Les femmes désireuses d’un moyen de contraception de type progestatif
seul par implant sous cutané
- Les femmes ayant leur capacité de discernement

Ausschlusskriterien (Datenquelle: BASEC)

- Les femmes incapables de discernement
- Les femmes enceintes
- Les femmes désireuses de grossesse
- Poids > 80 kgs
- Femmes sous traitement de : phenytoine, carbamazepine, phenobarbital, retinoïdes ou vitamine A
- Hémorragies vaginales d’origine indéterminée
- Antécédent de thrombose ou embolie
- Trouble de la coagulation
- Antécédent de cancer du sein ou de l’endomètre
- Hypersensibilité connue à l’un des composants

Studiendurchführungsorte

Durchführungsorte in der Schweiz (Datenquelle: BASEC)

Basel, Genf

Kontakt für weitere Auskünfte zur Studie

Angaben zur Kontaktperson in der Schweiz (Datenquelle: BASEC)

Michal Yaron
+41-22-3726816
michal.yaron@hcuge.ch

Weitere Studienidentifikationsnummern

BASEC ID (Datenquelle: BASEC)

2016-00972