Einleitung wieder einblenden
SNCTP000002917

Étude de phase I sur la combinaison du nivolumab et de l’ipilimumab, associée à une irradiation à faibles doses, à de l’aspirine et à du cyclophosphamide à faibles doses, suivie d’une maintenance avec le nivolumab, chez des patients atteints de tumeurs solides avancées et négatives en TIL ("RACIN" Radiation, Aspirin, Cyclophosphamide, Nivolumab and Ipilimumab).

Datenbasis: BASEC (Import vom 25.06.2019)
Geändert: 29.04.2019
Krankheitskategorie: Kopf- und Nackenkrebs, Lungenkrebs, Gebärmutterkrebs, Melanom, Brustkrebs, Nierenkrebs, Dickdarm- und Mastdarmkrebs, Blasenkrebs, Prostatakrebs, Bauchspeicheldrüsenkrebs, Anderer Krebs

Zusammenfassende Beschreibung der Studie (Datenquelle: BASEC)

Cette étude propose un traitement combiné qui associe : (1) une irradiation à faibles doses avec (2) le cyclophosphamide, un agent de chimiothérapie qui faiblement dosé peut activer le système immunitaire, (3) l’aspirine, qui agit au niveau vasculaire, et deux agents d’immunothérapie, (4) le nivolumab et (5) l’ipilimumab, suivi sous certaines conditions d’un traitement de maintenance par le nivolumab (associé à l’aspirine, si elle est bien tolérée).
Ce traitement sera administré pour des tumeurs solides avancées ou métastatiques qui ne contiennent pas de lymphocytes infiltrant la tumeur (TILs). Elle a pour but d’activer le système immunitaire de l’organisme, et enrichir la tumeur en TILs, contre les cellules cancéreuses.
L’objectif de l’étude consiste à définir la tolérabilité et la sécurité du traitement.

Cette étude se déroule uniquement au CHUV à Lausanne. Dans le cadre de cette étude, 50 patients environ seront inclus et répartis dans 4 cohortes légèrement différentes au niveau du traitement.

Le traitement de l’étude durera 26 semaines, et sera suivi sous certaines conditions d’une maintenance avec le nivolumab. Après le dernier traitement de l’étude, les patients seront suivis toutes les 9 semaines tant que la maladie est stable, puis tous les 6 mois jusqu’à ce que 2 ans depuis le début du traitement se soient écoulés.

Untersuchte Krankheiten (Datenquelle: BASEC)

Tumeurs solides avancées ou métastatiques

Seltene Krankheit (Datenquelle: BASEC)

Nein

Untersuchte Intervention (z.B. Medikament, Therapie, Kampagne) (Datenquelle: BASEC)

L’étude se compose de 2 phases séquentielles : Ia et Ib.

Phase Ia : Dans cette partie de l’étude les patients seront traités dans 4 cohortes légèrement différentes les unes des autres, pendant 5 cycles d'une durée de 2 (C0) et 6 semaines (C1-C4). Le nombre et la dose des médicaments sont les mêmes dans les quatre cohortes, mais et la dose d’irradiation augmentent au fur et à mesure des cohortes.

Traitement administré par cohorte:
> Cohorte 1: Cyclophosphamide, Nivolumab, Ipilimumab, Aspirine et irradiation à 0.5 Gy / traitement
> Cohorte 2: Cyclophosphamide, Nivolumab, Ipilimumab, Aspirine et irradiation à 1 Gy / traitement
> Cohorte 3: Cyclophosphamide, Nivolumab, Ipilimumab, Aspirine et irradiation à 2 Gy / traitement
> Cohorte 4: Cyclophosphamide, Nivolumab, Ipilimumab, Aspirine et irradiation à 3 Gy / traitement

Phase Ib: Son objectif est d’évaluer sur un plus grand nombre de personnes la sécurité et la tolérabilité ainsi que d’obtenir des données sur l’efficacité du traitement. La dose d’irradiation appliquée au cours de la Phase Ib sera la dose plus haute tolérée ou la dose qui provoque le plus d’infiltration de TILs dans la tumeur, et sera définie selon les résultats de la Phase Ia.

Administration du traitement à l'étude:

• Cyclophosphamide 200 mg/m2 administrée par voie intraveineuse un jour avant le traitement d'irradiation et de l’immunothérapie (J1 du cycle C0 et jours J1, J15 et J29 de chaque cycle de C1 à C4 pour tous les participants de l'étude).

• Irradiation à faibles doses: une fraction de 0.5, 1, 2, ou 3 Gy (toutes les 2 semaines, - jour 2 du cycle C0 et jours 2, 16 et 30 de chaque cycle (de C1 à C4) .

• Inhibiteurs des points de contrôle immunitaire (anticorps): nivolumab (anti-PD1) à 240 mg (dose fixe) toutes les 2 semaines (jours 2, 16 et 30 de chaque cycle de C1 à C4), et ipilimumab (anti-CTLA4) à 1 mg/kg toutes les 6 semaines (jour 2 des cycles C1 à C4). Les deux agents sont administrés par voie intraveineuse successivement.

• Aspirine (300 mg) administrée par voie orale une fois par jour pendant 4 cycles, de C1 à C4. Elle peut être continuée pendant le traitement de maintenance avec nivolumab, si elle est bien tolérée. Un antagoniste de protons (H2) sera administré par voie orale afin de protéger l'estomac des patients des effets secondaires de l'aspirine.

• A la fin du cycle 4, et sous certaines conditions, les patients peuvent recevoir un traitement de maintenance avec nivolumab à une dose fixe de 240 mg toutes les 2 semaines, jusqu'à progression ou toxicité excessive.

Pendant toute la durée du traitement, des examens médicaux et radiologiques seront effectués afin d'assurer la sécurité des patients et d’évaluer leur état de santé.

Deux biopsies et deux échantillons de sang seront prélevés, et deux échantillons d'urine seront collectés par tous les patients afin d'effectuer des analyses dans le cadre de la recherche scientifique.

Après le dernier traitement de l’étude, les patients seront suivis toutes les 9 semaines tant que la maladie est stable, puis tous les 6 mois jusqu’à ce que 2 ans depuis le début du traitement se soient écoulés.

Kriterien zur Teilnahme an der Studie (Datenquelle: BASEC)

- Patients atteints de tumeurs solides avancées ou métastatiques (toute histologie), qui ont progressé après au moins une thérapie standard. Nombre des lésions non limité.
- Absence de cellules T intra-épithéliales CD8+ infiltrant la tumeur (TILs), suite l'évaluation d'une biopsie de base par immunohistologie

Ausschlusskriterien (Datenquelle: BASEC)

- Patients avec sarcome des tissus mous, glioblastome ou lymphome sont exclus
- Patients avec un historique de maladies auto-immunes
- Patients avec une hypersensibilité connue à un des médicaments à l'étude.

Studiendurchführungsorte

Durchführungsorte in der Schweiz (Datenquelle: BASEC)

Lausanne

Kontakt für weitere Auskünfte zur Studie

Angaben zur Kontaktperson in der Schweiz (Datenquelle: BASEC)

Fernanda Herrera
+41 79 556 09 98
fernanda.herrera@chuv.ch

Weitere Studienidentifikationsnummern

BASEC ID (Datenquelle: BASEC)

2017-01808